ConnexionInscription

French English German Spanish
Traduction Google

Technocampusocean

Nantes – France (U.E) – Lundi 19/10/2015 – Portail Energies de la mer. Sciences de la mer : Deux territoires et des couffins 

Pays de la Loire et Bretagne, sont deux régions face au défi de la recherche sur les sciences de la mer. Technocampus Ocean, inaugurée le 15 octobre dernier par la Région et DCNS, est une plateforme de recherche mutualisée pour les filières navale et énergies marines renouvelables. Christophe Clergeau, vice-président de la Région Pays de la Loire, répond aux questions du Portail “Energies de la mer” sur l’articulation entre le Technocampus et l’Université Bretagne Loire (UBL). L'UBL a pour ambition, en organisant les espaces de collaboration à l'échelle des deux régions, de faire de ce territoire un modèle de développement fédéral, pour exploiter au mieux son remarquable potentiel scientifique et académique.

Technocampus Ocean

La plate-forme Technocampus Ocean regroupe des équipes et des moyens technologiques d'acteurs incontournables des procédés métalliques et des structures en mer : grands industriels, PME, centres de recherche et académiques... Technocampus Ocean héberge ACB, ALSTOM, CEA TECH Pays de La Loire, Dassault Systemes, DCNS/SIREHNA, l’Ecole Centrale de Nantes, l’Ecole Nationale Supérieure Maritime, Hydrocéan, ICAM site de Nantes, l’IRT Jules Verne, le Pôle EMC2, STX France, l’Université de Nantes, et regroupe ainsi environ 350 chercheurs et techniciens.

Le communiqué précise, "qu'en encourageant les échanges, elle va favoriser l'émergence de projets de R&D collaboratifs entre des équipes de recherche académiques et industrielles".

Un enjeu pour DCNS

Chef de file industriel de cette plateforme technologique nationale, DCNS concrétise l'une de ses ambitions clés : «faire de l'innovation le moteur de son développement, en France et à l'international».

Bien plus qu'un bâtiment high tech de 17 000 m2, c'est un hub reliant chercheurs, enseignants et industriels, au service de l'accélération des innovations « made in France » qu'inaugurait DCNS, ce jeudi 15 octobre, aux côtés de la région des Pays de la Loire, maître d'ouvrage des lieux.

Acteur industriel de poids en Loire Atlantique (1100 emplois sur le site DCNS de Nantes-Indret) et partenaire de la première heure de l'aventure Technocampus Ocean, le Groupe devient aussi le principal occupant de cette plateforme. Il y sera prochainement rejoint par une dizaine d'autres locataires dont Alstom, Dassault Systèmes, STX, le CEA Tech Pays de la Loire, l'IRT Jules Verne, l'Ecole Centrale de Nantes... Le transfert actuel de son centre de RetD (DCNS Research) et de ses effectifs (150 personnes) sur le site de Bouguenais témoigne de la volonté de DCNS de favoriser toutes les synergies et complémentarités avec ses partenaires.

Convaincu de la puissance de la recherche collaborative, DCNS y conduira donc, outre ses propres projets de recherche, des études en collaboration. Les grands thèmes de recherche technologique de DCNS Research s'articulent autour de l'hydrodynamique, des matériaux, des structures, de la discrétion acoustique, de l'électromagnétisme et des algorithmes.
L'effet de levier généré par la mutualisation des moyens et équipements, sur place, est aussi au programme de cette colocalisation.

UBL web 04L'articulation entre le Technocampus et l'université Bretagne Loire

Pour sa part, Christophe Clergeau précise en exclusité pour le Portail "Energies de la mer" comment s’inscrit et s’intègre dans les sciences de la mer du projet Université Bretagne Loire le nouveau Technocampus.

 

  

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/