Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Spanish
Traduction Google

860 eoliennes en mer les zones hd 

Nantes-Saint-Nazaire/Pays de la Loire – France (U.E) - Jeudi 24/09/2015. Portail Energies de la mer. Pour le projet de parc éolien offshore de Saint-Nazaire et son raccordement au réseau électrique, l’enquête publique prend fin demain vendredi 25/09/ 2015 à 17h00.

A l’issue de celle-ci, la commission d’enquête rédigera un rapport à destination du Préfet avec un avis favorable ou défavorable sur le projet.


L’intérêt des enquêtes publiques est de consulter les citoyens et d’apporter aux industriels, aux développeurs, aux élus, aux autres citoyens … des éléments nouveaux sur le « ressenti » d’un public qui s’intéresse au développement de la vie de la « Cité » et probablement à la transition énergétique qui se dessine au niveau mondial. L’enquête publique prolonge et complète dans ce cas celui des débats publics organisés par le comité national du débat public. Cela répond à un besoin, et les exigences du CNDP auprès des porteurs de projet sont à louer.

La question qui se pose est de savoir si le calendrier des consultations est le bon. En effet, la décision par l’Etat de lancer l’appel d’offre pour la construction d’un ouvrage devrait peut-être intervenir avant que le marché ne soit attribué ou dans la foulée. Cela éviterait des procédures de  recours, des incertitudes et pourrait avoir une répercussion positive sur la diminution des coûts d’un projet. Quoi qu’il en soit, les suggestions spontanées faites par les citoyens lors de l’enquête publique permettront d’intégrer les améliorations à apporter à un projet de parc éoliens en mer.

Les citoyens sont-ils rééllement motivés par les débats publics ou les enquêtes publiques?

Les débats sur les éoliennes en mer sont, depuis bientôt dix ans un sujet de controverses. Des associations comme “Vent debout” ou “Robin des Bois” sont de grands agitateurs dans ce domaine.

Elles sont parfaitement rompues au travail de terrain, même si leurs stratégies ne poursuivent pas les mêmes objectifs, et ont acquis une bonne expérience. Encore faut-il qu'elles ne se trompent pas de combat au moment du passage d’une société de l’énergie carbonnée, à un mix énergétique décarbonné.

EDMLa culture « militante terrain » donne des résultats, même lorsque celle-ci, et c’est le paradoxe, peut se retourner contre les intérêts d’une région, d’un département ou d’une industrie porteuse d’emplois. Ainsi par exemeple, Robin des Bois, par l’intermédiaire de son porte parole, le fameux Jacky Bonnemains dont les combats contre les pollutions marines ou son intérêt pour les déchets nucléaires sont légendaires et bénéfiques, ne se dit pas “contre les parcs éoliens offshore, mais craint une “industrialisation de la mer”. Il est venu le redire il y a trois jours à Saint-Nazaire.

Au même moment, et fort opportunément, Alstom a annoncé le recrutement de 85 opérateurs pour répondre aux besoins liés à la commande remportée en juillet de 66 éoliennes Haliade 150 pour le parc Merkur Offshore en Allemagne. Relayée par Christophe Clergeau vice-président de la Région des Pays de la Loire, « cette annonce d’Alstom est vraiment l’aboutissement de nos efforts sur les énergies marines renouvelables. Les emplois promis sont au rendez-vous et c’est la récompense d’une mobilisation collective. Nous avons fait le pari de l’industrie, de l’innovation et du développement durable au service de la transition énergétique et les emplois sont à la clé ».

Le Cluster maritime français qui réunissait aujourd’hui les membres du groupe EMR a invité celui-ci à apporter une contribution à la consultation pour les parcs éoliens en mer qui font l’objet d’une enquête publique. Pour le Parc de Saint-Nazaire, la clôture de l'enquête est fixée demain.  Voici le lien vers  le registre d’enquête numérique : http://cdv-ep.com/parc-eolien/deposer-son-observation. Toutes les contributions sont les bienvenues et apporteront à l’enquête publique un bon « bol d’air marin ». L'enquête publique a été ouverte le 10 août 2015. Consultez le dossier ICI

N.B. pour rédiger une observation :

Pour le projet de parc éolien offshore de Saint-Nazaire et son raccordement au réseau électrique valant évaluation des incidences loi sur l'eau, l’enquête publique prend fin demain vendredi 25/09/ 2015 à 17h00. Dossier d'enquête. ICI

- Seules les 4 premières lignes apparaissent en première lecture. Il est donc souhaitable d’afficher les mots clés dès le début du texte, ou sous forme de titre. http://cdv-ep.com/parc-eolien/voir-les-avis

- Il est possible de joindre un document mais dans ce cas, il est également souhaitable d’afficher les mots clés dans le champs libre de l’observation http://cdv-ep.com/parc-eolien de façon à rendre visible l’avis favorable.

- Dépôt d'une observation sur l'enquête portant sur le raccordement électrique ICI http://cdv-ep.com/parc-eolien-rte/deposer-son-observation

- Après avoir déposé l’observation sur le registre, un mail de confirmation est envoyé, qu’il convient surtout de valider pour faire apparaitre l’observation sur le registre numérique.

 

Point de repère

06/07/2015 –  Alstom – DEME – Mekur Offshore : 66 Haliade 150 vendues en Allemagne. ICI

10/02/2014 – USA Deepwater Wind Hailade signe son premier contrat ICI auquelles viennent s’ajouter les éoliennes offshore qui seront produites pour l’équipement des 3 parcs éoliens qu’EDF EN doit implanter à partir de 2017 au large des côtes hexagonales (Saint-Nazaire, Courceulles sur Mer et Fécamp)

01/09/2015 - Croissance bleue : les enjeux mondiaux – France et territoires ultra marins, Egypte, Arctique. ICI

20/03/2015 – Réaction à la lettre ouverte de Robin des Bois de la part d’un associé d ‘ERCISOL (Energies Renouvelables Citoyennes et Solidaires), SAS du type coopérative à capital variable basée sur le territoire de Belfort. ICI

19/03/2015 - Eoliens offshore : Robin des Bois décoche une flèche ! ICI

 

Ajouter un Commentaire



 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/