Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Spanish
Traduction Google

 Butendiek

Husum – Schleswig-Holstein - Allemagne (U.E) – Jeudi 09/09/2015 – Portail Energies de la mer –

Wpd se félicite d’être le premier énergéticien exclusivement spécialisé dans les énergies renouvelables a avoir su mobiliser des investisseurs financiers, dont le fond européen Marguerite et CDC infrastructure (Caisse des Dépôts) avant même la construction du projet.

Un investissement qui se monte à €1,3 milliard. Wpd fait remarquer qu’il aura fallu15 mois pour installer les fondations monopile, le câblage, la sous-station électrique et les 80 éoliennes SWT-3.6 MW de Siemens d’une capacité de 288MW.

Le parc de Butendiek aura mobilisé plus de 1500 personnes pour son installation, et une centaine sera employée pour son exploitation et sa maintenance. C’est dire son impact économique. Il a également permis de revitaliser le port danois de Havneby situé sur l’ile de Romo, choisi comme port de maintenance. Butendiek est d‘une taille équivalente aux parcs futurs de Fécamp et de Courseulles pour lesquels wpd, en consortium avec EDF EN, a remporté le premier appel d’offres.

Une délégation française avait été invitée à faire le déplacement. Parmi elle, Denez L’Hostis, Président de France Nature Environnement qui a déclaré notamment à wpd et dont nous reprenons les porpos :« Je m’inscrirais dans un comparatif avec la France. J’ai encore pu vérifier qu’un certain nombre de pays du nord de l’Europe – comme le Danemark, la Grande-Bretagne, l’Allemagne – ont de l’avance, et vont l’accroire, en matière d’éolien offshore. Les acteurs y sont davantage mobilisés et leurs actions se font de manière fluide. Il faut donc très vite se mobiliser pour que le retard de la France en la matière ne se transforme pas en débâcle industrielle. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : il y a 3 000 éoliennes marines en Europe dont 0 en France ; les premières en France devraient être posées en 2020 au moment où il y en aura 4 000 en Europe ! Ce n’est pas à la hauteur de la transition écologique que nous appelons de nos vœux ».

« Il faut que le schéma de l’approche environnementale en vue de l’implantation de parcs éoliens soit pris en amont donc par l’Etat. Laisser, comme aujourd’hui, chaque opérateur répondre isolément constitue une perte de temps. L’Etat doit jouer son rôle de planificateur et dans ce cadre donner les éléments objectifs (comme le repérage et l’analyse des zones possibles d’implantation) qui permettront ensuite de faire un appel d’offres ».

Denez L’Hostis a survolé 80 éoliennes et dit avoir retenu qu’en revenant vers Husum il a vu que toutes «les exploitations agricoles sur le littoral sont toutes équipées d’une éolienne, de panneaux solaire et de méthaniseur. C’est non seulement une autre approche de la production des énergies renouvelables mais peut-être aussi une réponse partielle à la crise du modèle agricole». 

Points de repère

09 07 015 - Siemens équipe ses navires du Blue Drive Systems ICI

16 02 015 - Siemens : Havyard Ship Technology AS livre le premier des trois Havyard 032 VPU à Esvagt ICI

10 12 014 - Wpd se positionne pour l'appel d'offre en France ICI

Ajouter un Commentaire



 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/