Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Portuguese Spanish
Traduction Google

 EDM 08 11 018 LMWind 07 11

 

France – Cherbourg – 6/11/2019 mise en ligne le 07/11/2019 – energiesdelamer.eu - Partie 1. GE Renewable Energy a inauguré le 6 novembre dans l'après-midi son usine de production de pales d’éoliennes LM Wind Power à Cherbourg qui emploie actuellement 260 salariés, et a représenté un investissement de €100 millions.

Agnès Pannier-Runacher, Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de l’Economie et des Finances, le préfet de la Manche Gérard Gavory, Benoît Arrivé, maire de Cherbourg, Hervé Morin, Président du Conseil Régional de Normandie, Marc Lefèvre président du Conseil départemental, Sonia Krimi députée de la Manche et de nombreux élus locaux étaient présents aux côtés Jérôme Pécresse le Président de GE Renewable Energy, du staff basé en France. C'est Erwan Le Floch qui a ouvert la cérémonie d'inauguration de l'usine qui a déjà fabriqué 5 pales de 107 m de l'Haliade-X 12 MW et a annoncé (et présenté) les techniciens qui avaient reçu leur diplôme CQPM*..

 

Une réindustrialisation des territoires du littoral

 

La Normandie est devenue avec cette usine (dont la première pierre avait été posée le 23 mars 2017), un territoire mix énergétique « très orienté énergies renouvelables de la mer ». C'est avec les Pays de La loire, la Région Occitanie et la Région Bretagne l'un des territoires qui tirent le littoral vers une véritable réindustrialsation.

 

GE Renewable Energy, l’acteur industriel américain mondial basé en France, rappelle que « ce site de fabrication et d’assemblage occupe une place centrale dans la structuration de la filière éolienne en mer en France. GE Renewable Energy est aujourd’hui le seul acteur industriel à avoir investi sur le territoire français dans la production de nacelles d’éoliennes et de pales destinées au marché français et à l’export »..

Et ceci sous entendu, avant Siemens Gamesa, qui doit installer une usine au Havre, mais qui avait souhaité que le marché français soit stabilisé avec des commandes fermes de la part des opérateurs EDF Renouvables et Iberdrola. L’autre site de Cherbourg qui, en un temps, était dédié aux hydroliennes est toujours un standby. Mais il devrait prochainement trouver un occupant.

  

Le Conseil régional de Normandie présidé par Hervé Morin souhaite conserver cette avance au niveau de la réindustrialisation du territoire normand et la présentation vendredi prochain du chantier d’extension du môle Est de Ouistreham qui, à terme, permettra d’accueillir la base de maintenance du champ éolien de Courseulles sur Mer "en est un exemple supplémentaire".

 

L'usine de Cherbourg

 

Le site LM Wind Power, filiale de GE Renewable Energy, à Cherbourg ajoutera à "la fabrication de pales de grande longueur (107 m) pour l’Haliade-X 12 MW, celle d’autres modèles de pales pour ses clients en France et à l’international. La production a démarré en début d’année 2019 et cinq pales ont déjà été livrées pour la réalisation des phases de prototypage et de test". Une pale chez Ore Catapult, une pale à Boston, et trois pales pour le site d'essai à terre marinisé sur le port de Rotterdam.

 

GE Renewable Energy a été sélectionné, il y a quelques semaines, comme fournisseur privilégié par Ørsted aux Etats-Unis pour les parcs de Skipjack et de Ocean WindSkipjack et de Ocean Wind  et par Dogger Bank au Royaume-Uni. Le site de Cherbourg commencera, dans les prochaines semaines, la production des pales pour ces 400 turbines Haliade-X 12 MW en pré-contrats.

 

Jérôme Pécresse, Président & CEO de GE Renewable Energy, a déclaré : « Je suis très heureux et fier d’inaugurer aujourd’hui notre nouvelle usine LM Wind Power de Cherbourg qui, avec notre site de Saint- Nazaire, fait de GE le premier acteur industriel de l’éolien en mer en France. Nous nous félicitons que Cherbourg puisse devenir la vitrine française d’un réel savoir-faire dans la fabrication de pales de grande longueur. Cette usine jouira d’une véritable envergure internationale grâce aux succès à l’export enregistrés récemment par notre nouvelle éolienne Haliade-X 12MW. »

 

La réalisation de ces projets devrait permettre à l’usine de Cherbourg, qui emploie actuellement plus de 260 personnes, de doubler ses effectifs pour atteindre, à terme, près de 550 employés sur le site. Dans le cadre du développement de l’Haliade-X 12 MW, plus de € 120 millions d’euros vont être investis dans les usines de Cherbourg (€ 100 millions) et Saint-Nazaire (€ 20 millions pour la remise à nouveau en prévision de la production de l'Haliade-X 12) .

 

En Normandie, l’activité du site de Cherbourg contribuera, pour sa part, au dynamisme de la région et devrait permettre la création de plus de 1000 emplois indirects.

 

Points de repère



16/08/2019 - La pale d’Haliade-X 12 est arrivée chez ORE Catapult ... Elle était construite à l’usine LM Wind à Cherbourg

 

14/08/2019 - General Electric : Quels sont les financements en R&D pour Haliade-X 12 ? ITV de Stéven Curet Président de GE Wind France  ... à l'occasion  du convoyage de la première nacelle Haliade-X 12 de son site de production situé à Montoir de Bretagne ...

18/10/2019 - Haliade-X 12 va pouvoir commencer ses tests sur le port de Rotterdam ... L’Haliade-X12 avait été coopté et clairement désignée par ENECO et Vattenfall ... pour l'appel d'offre du futur parc éolien en mer de Dunkerque au Port de Rotterdam ...

 

* Le CQPM certifie les capacités professionnelles pour la qualification qui est visée. Il assure une reconnaissance professionnelle et sociale au plan national par les entreprises de la branche métallurgie. Certains CQPM sont également reconnus dans différentes autres branches industrielles. Ils deviennent alors des CQPI (interprofessionnel).

 

 


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/