Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Spanish
Traduction Google

blyth E.ON EDM 14 03 019

 

 

 

Royaume-Uni - Jeudi 14/03/2019 – energiesdelamer.eu. Blyth, le premier parc éolien britannique en mer, qui a commencé à produire de l'électricité au large des côtes du Northumberland il y a près de 20 ans, sera démantelé en avril prochain. L’installation a permis d’économiser 4 520 tonnes de dioxyde de carbone chaque année.

Il "atteint la fin de son temps", a annoncé le fournisseur d'énergie E.ON.

Construit pour la première fois par un consortium dirigé par E.ON en 2000, le parc éolien offshore de Blyth de 4 MW a marqué une étape historique pour le secteur des énergies renouvelables au Royaume-Uni.

Le consortium Blyth Offshore Wind Limited comprend Border Wind, PowerGen Renewables (JV entre Abbot Group et PowerGen), Nuon UK et Shell Renewables. Il a fait l’objet d’un suivi et d’une évaluation dans le cadre du programme Énergie éolienne du Department of Trade and Industry - DTI.

 

Le projet de 4 millions de livres sterling avait reçu un soutien financier de la Commission européenne

 

Les deux éoliennes sont implantées à 1 km de la côte de Blyth, dans le Northumberland, à proximité du parc éolien existant de Blyth Harbour, dans une profondeur d’eau moyenne de 8 m. La turbine V66 de 2 MW possède un diamètre de rotor de 66 m. Elle utilise un système OptiSpeed qui permet aux pâles de la turbine de tourner à des vitesses variables.

 

Blyth avait inauguré une nouvelle ère de technologies renouvelables. En tant que pionnier de l'éolien offshore, E.ON a utilisé cet exemple pour jeter les bases de l'avenir de la technologie. Il a connu un développement rapide.

Depuis, E.ON a, à lui seul, installé 600 autres éoliennes offshore dans les mers du nord de l’Europe. Autre point d'actualité, c’est, à la veille de la remise des propositions définitives pour le futur parc éolien en mer de Dunkerque, le dernier candidat à être entré dans la compétition. Il a fait une alliance avec deux candidats sélectionnés dans la short liste au sein du groupement Dunkerque Eoliennes en Mer, convaincu par Engie et EDPR.

 

L'héritage du premier parc éolien offshore britannique est une zone d'essai dans la région de Blyth pour la construction, l'exploitation et la maintenance de parcs éoliens offshore. Depuis le parc s'est largement développé et par exemple, EDF Energy a installé cinq turbines MHI Vestas de 8,3 MW au large de Blyth, marquant ainsi une étape du développement d’un parc éolien prototype des parcs du futur en octobre 2017.

 

Situé à environ 6 km de la côte, le parc pilote éolien en mer de Blyth totalise une puissance de 41,5 MW. Le projet intègre dorénavant 3 composants de dernière génération pour les fondations, les turbines et les câbles. Le projet alimentera près de 34 000 foyers en électricité bas carbone.

 

Les travaux de démantèlement commenceront en avril et devraient durer de quatre à six semaines. Une des turbines sera recyclée et réutilisée pour les pièces de rechange dans la flotte terrestre d'E.ON et l'autre sera utilisée à des fins de formation par le port de Blyth.

 

 

Points de repère

Photo transmise par E.ON 

 

 

23/09/2010. A ce jour (c'est à dire en septembre 2010) , le Royaume-Uni comptabilise 71 propositions de parcs éoliens offshore parmi lesquelles :
- 12 sont actuellement entrés en production : Thanet (300 MW) ; Robin Rigg (180 MW) ; Gunfleet Sands (173 MW) ; Lynn & Inner Dowsing (194 MW) ; Burbo Bank (90 MW) ; Kentish Flats (90 MW) ; Rhyl Flats (90 MW) ; Barrow (90 MW) ; North Hoyle (60 MW) ; Scroby Sands (60 MW) ; Beatrice Demonstration (10 MW) ; Blyth (4 MW) soit 1341 MW actuellement produits. (cf. corps de l'article).

 

27/02/2019 - Les "sans subvention" à la conquête de Dunkerque Partie 6 : ENGIE et EDPR ont convaincu E.ON

 

 

 

Peu avant le démantèlement: Blyth, le premier parc éolien de Grande-Bretagne.


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Business guide

Retrouver directement les articles parus sur :

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/