Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Spanish
Traduction Google

 

France – Jeudi 11/10/2018 – energiesdelamer.eu. L’enquête publique sur le projet Dieppe – Le Tréport se déroulera du 16 octobre au 29 novembre 2018. La CNDP mentionne dans sa décision, que la concertation post-débat public a permis de mettre en évidence les préoccupations et points de vigilance du public relatifs à l'implantation du futur parc éolien.

 

La concertation post-débat public s'est déroulée du mois d'avril 2016 au mois de septembre 2018 

 


Jacques Roudier "le garant" désigné par la Commission du débat public a remis son bilan le 25 septembre. considère que « l'appétence du public pour un flux régulier d'informations, pertinentes, compréhensibles et couvrant tous les aspects du projet est manifeste. Les canaux d'information et d'échanges existent […] il appartiendrait donc au maître d'ouvrage de continuer à les faire vivre ». Par ailleurs, il souligne l'importance « de l'information sur le chantier, de la visualisation de la production et de l'activité du parc, de la mise en œuvre de mesures compensatoires et d'accompagnement sur les activités socio-économiques, de la transparence sur les indicateurs de suivi des impacts environnementaux et de la mise en œuvre du groupement d'intérêt scientifique ».

 

La Commission du CNDP réunit le 3/10/2018, a pris acte du bilan de Jacques Roudier. Ce document sera joint au dossier de l'enquête publique qui commencera le 16 octobre 2018. 

 

CNDP Dieppe Le Treport

 

 

 

Points de repère

 

Lors de l’annonce du déblocage des six parcs éoliens en mer faite de Cap Fréhel par Emmanuel Macron, le député Sébastien Jumel s’était étonné d’une annonce hâtive d’un accord avec les industriels, alors que le débat sur l’amendement pour le tarif de rachat de l’électricité n’avait pas encore eu lieu en séance plénière à l’Assemblée Nationale. Il s’était également inquièté des mesures d’accompagnement pour les pêcheurs :

 

S’agissant du Tréport-Dieppe, des mesures d’accompagnement de la filière pêche ont été promises, 750 emplois industriels avec la structuration d’une filière éolienne ont été promis, des mesures fortes d’aménagement du territoire (base de maintenance, formation…) figurent dans les engagements pris par l’entreprise filiale d’Engie attributaire du marché éolien. »

 

21/02/2018 – Après de longs allers retours, les concessions faites par le consortium Engie-EDPR-CDC du parc éolien offshore de Dieppe-Le Tréport, le conseil d'administration de l'Agence française pour la biodiversité (AFB) s'est prononcé le 20 février en faveur du parc éolien.

 

Carte d'identité du futur parc éolien en mer : Eoliennes en mer Dieppe-Le Tréport

  • 62 éoliennes fabriquées par Siemens Gamesa Renewable Energy
  • Puissance de chaque éolienne : 8 MW
  • Puissance totale du parc : 496 MW
  • Production annuelle : 2 000 GWh par an soit l’équivalent de la consommation annuelle de 850 000 personnes
  • Surface de la zone de l’appel d’offres : 110 km²
  • Distance entre chaque éolienne : 1 100 à 1 300 mètres
  • Parc situé à 15,5 km du Tréport
  • Parc situé à 17 km de Dieppe
  • 2 milliards d’euros d’investissement

 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/