Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Portuguese Spanish
Traduction Google

Osted Triton Knoll EDM 03 09 018

 

 

 

Grande - Bretagne. Danemark. Lundi 03/09/2018 - Ørsted signe un accord pour l’acquisition de 15 ans d’énergie verte produite par le parc éolien offshore Triton Knoll de 860 MW. 

 

La place d'Orsted dans le développement des parcs éolien en mer en Grande-Bretagne est spectaculaire ! Dans quelques jours, Walney Extension détrônera le London Array qui comprend « que » de 630 MW de 3,6 MW de Siemens Gamesa. Le Walney Extension en mer d'Irlande sera le plus grand parc éolien en mer. Il fait 659 MW.

 

 

 

Les deux parcs en mer sont opérés par Ørsted. Mais le troisième plus grand parc éolien en mer se profile déjà avec .

Le Walney Extension comprend 87 éoliennes installées en avril 2018, (contre 175 pour le London Array), dont 40 d'entre elles ont été fournies par MHI Vestas et ont une capacité individuelle de 8,25 MW. Les autres 47 éoliennes ont une production de 7 MW chacune et ont été fournies par Siemens Gamesa.

 

Walney Extension détiendra le titre jusqu’en 2020, car ce sera au tour du projet Hornsea 1.2GW de devenir le plus grand parc éolien au monde, dès qu’il sera une fois pleinement opérationnel.

 

 

Points de repère

 

 

13/08/2018 - Innogy fait entrer J-Power (25%) et Kansai Electric Power (16%) dans le partenariat financier de Triton Knoll. It is the first time a Japanese utility has invested in an overseas offshore wind project. Innogy arranged a consortium of 15 lenders to secure £1.75 billion in debt facilities. 

The lending group includes Sumitomo Mitsui Banking, ABN AMRO, MUFG Bank, KfW IPEX-Bank, ING, National Westminster Bank, Lloyds, BNP Paribas, Landesbank Baden-Württemberg and the London branch of Santander.

https://news.innogy.com/new-partners-for-triton-knoll/# 

 

 

Ørsted toujours en tête

Ørsted sera toujours en tête des plus grands opérateurs de parcs éoliens en mer, puisqu’il est également à l’origine du projet Horsea.

 

 

Un record mondial

Avec ses 175 éoliennes, le London Array avait battu le record mondial Guinness en avril 2013. Durant le premier hiver complet de production, le parc éolien offshore avait produit 1,5 TWh.


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/