Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Spanish
Traduction Google

 ge infographic 2 haliade x 9

 

 

 

France – Etats-Unis. Lundi 05/03/2018 – GE se place sur le marché des grandes éoliennes et devrait ainsi entrer dans la compétition industrielle pour permettre aux opérateurs des appels d’offres allemands, néerlendais, danois … de confirmer leur proposition d’ici 2022 qui devront produire à moins de €60 le MW.

 

 

ge infographic 1 haliade xComme l’avait souligné en décembre dernier, Antoine Cahuzac, Président Directeur Général d'EDF Energies Nouvelles & Directeur exécutif du Groupe EDF en charge du pôle énergies renouvelables, pour répondre à la baisse des coûts, pour le moment il n'y a pas de grandes éoliennes, il y a des recherches mais rien encore ...  C’était l'un des arguments avec le prix du CO2 qu’Antoine Cahuzac avait livré à energiesdelamer.eu le 11/12/2017 à l'occasion de la présentation du plan solaire d'EDF.

Avec ses futurs 260 mètres de haut, la turbine "Haliade X" sera composée d'un rotor de 220 mètres avec des pâles de 107m de long. «Elle sera en moyenne 30% plus grande que ses concurrentes (actuelles)», indique GE Renewable Energy.

 

 

L’envergure représentera 17.000 m2.

 

 

 

Jerome Pecresse

Environ $60 millions devraient être destinés à la modernisation de l'usine General Electric de Saint-Nazaire, où les nacelles de l'Haliade-X seront produites. A Cherbourg, ce sont $100 millions qui seront investis chez LM Wind, filiale de General Electric, spécialisée dans la fabrication de pales pour éolienne afin de répondre à la commande. L'usine doit ouvrir courant 2018.

 

À terme, «ce nouvel enjeu permettra la création de 550 emplois directs et 2000 emplois indirects, des recrutements ont déjà commencé», a fait savoir à cette occasion GE Renewable Energy dont Jérôme Pécresse est le Président et le CEO de GE Renewable Energy.

 

 

"D'autres investissements supplémentaires, liés à la R&D, l'ingénierie, à la fabrication du prototype et à la chaîne d'approvisionnement seront réalisés dans les cinq prochaines années en France». 

Avec un générateur à entraînement direct de 12 mégawatts (MW), elle devrait pouvoir produire 45% d'énergie supplémentaire par rapport aux turbines actuellement sur le marché.

Par ailleurs, «toute son exploitation sera numérisée, ce qui permettra d'optimiser son fonctionnement et ses capacités de productions», explique le groupe. 

 

Est-ce que les trois parcs français Courseulles-sur-Mer, Fécamp, Saint Nazaire pourraient être équipés de Haliade X ?

La question a été posée.... «Nous avons déjà remporté trois appels d'offres pour des champs éoliens offshore en France, mais ils seront équipés avec l'Haliade 150 de 6MW».

 

Points de repère

 

2/03/2018 – General Electric à la une : STX – GE - sont en discussion exclusive pour les sous-stations des parcs éolien en mer remportés par EDF EN en France. "Tant que ce n'est pas signé, rien n'est fait" a déclaré Olivier de la Laurencie hors "micro".

 

ob ca4d5b dimension eoliennes

14/12/2017 – Face à la chute rapide des prix, les compagnies éoliennes offshore doivent intégrer compétitivité et une rentabilité, malgré une concurrence accrue. Cela entraînera fatalement le développement de turbines plus puissantes et la disparition de certains acteurs. C’était l’une des conclusions de la conférence Offshore Wind Europe 2017 qui s’est tenue à Londres.

 

 


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/