Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Spanish
Traduction Google

The Bridge

 

 

France – Pays de la Loire - Lundi 11/07/2017 – energiesdelamer.eu. A l’occasion de la grande opération « The Bridge » le Conseil Régional des Pays de la Loire a organisé  le 23 juin 2017 le 2è « EMR Meeting». Deux tables rondes suivies de visites de sites industriels dédiés aux Energies Marines Renouvelables (EMR) étaient organisées. Jérémie Rabiller, Dirigeant de Génie Wind Marine SAS basé à Pornichet fait un compte rendu de la journée pour le portail energiesdelamer.eu. 

Le premier EMR Meeting qui était consacré à la « maintenance et à la sécurité en mer » s’était déroulé devant 50 représentants d’entreprises ligériennes, le 24 octobre 2016 à Port Olonna (Les Sables d’Olonne) dans le cadre du départ de la course du Vendée Globe. 

Cette fois, cette seconde rencontre EMR consacrée à la thématique « les États-Unis, eldorado de l’éolien offshore? », s’était tenue l’avant-veille du départ de la course transatlantique « The Bridge 2017 » organisée en lien avec les cérémonies du Centenaire de l’arrivée à Saint-Nazaire des troupes américaines engagées dans la première guerre mondiale (26 juin 1917-26 juin 2017).

 

Liz Burdock J Rabiller EDM 1107017

Ce rendez-vous, a été principalement consacré au potentiel du marché américain de l’éolien en mer, avec la présence de Liz BURDOCK, Directrice Générale du Cluster US Business Network for Offshore Wind dont le siège se situe dans l’Etat du Maryland, sur la côte atlantique américaine.

Cette rencontre a été ouverte par François BLANCHET, Maire de Saint Gilles Croix de Vie (Vendée), Conseiller Régional des Pays de la Loire qui a tenu à remercier au nom de Bruno RETAILLEAU, Président du Conseil Régional des Pays de la Loire, l’ensemble des intervenants et participants présents à cette séance de travail.

François BLANCHET a rappelé que les Energies Marines Renouvelables (EMR) sont au cœur des axes de développement prioritaires définis par le Conseil Régional des Pays de la Loire.

 

 

 

La Région des Pays de la Loire est la région leader du développement des EMR en France, avec 874 emplois créés devant l'Ile de France, 544 emplois, la région PACA, 238 et la Bretagne, 142 (Cf. le Rapport de l’Observatoire des énergies de la Mer).

 

Pour le Conseiller Régional vendéen, il est impératif que la Région des Pays de la Loire et le Port de Nantes Saint-Nazaire continuent à s’impliquer fortement dans l’essor des énergies marines renouvelables incluant l’Hydrolien, l’éolien posé et flottant.

 

François BLANCHET a non seulement encouragé les entrepreneurs ligériens à se saisir des opportunités de marchés à prendre dans cette filière en pleine croissance. Mais également, il a rappelé que le Conseil Régional des Pays de la Loire soutient et accompagne les entreprises de notre région qui souhaitent se développer à l’international, sur le marché de l’éolien offshore américain.

 

Liz BURDOCK, Directrice Générale du cluster US Business Network for Offshore US Business Network for Offshore Wind a, elle, insisté sur les opportunités offertes par le développement des nouveaux parcs éolien offshore fixes et flottants sur la côte atlantique, les grands lacs et le Pacifique.

 

13 aires marines représentant un potentiel en énergies marines renouvelables de 15 GW, ont été retenues par l’administration fédérale américaine durant la présidence de Barack OBAMA. Les administrations fédérales et de chaque état concernées, ont pour objectifs de développer l’ensemble des filières des énergies marines à partir de ces aires. (Remarque de la rédaction energiesdelamer.eu

 

Afin de satisfaire à ces objectifs, les administrations concernées recherchent des entreprises étrangères pour développer des partenariats et créer de l’emploi.

D’ores et déjà, des entreprises américaines seront réunies dans un forum intitulé « International Offshore Wind Partnering Forum » organisé par le cluster US Business Network for Offshore Wind du 3 au 6 avril 2018 dans la ville de Princeton situé dans l’Etat du New Jersey.

 

135 intervenants prendront la parole devant plus de 600 professionnels provenant de plus de 11 pays.

 

Liz BURDOCK a insisté sur la participation attendue des entreprises des Pays de la Loire.

 

La première table ronde a réuni des spécialistes ligériens de l’éolien offshore qui possèdent déjà de solides retours d’expérience du marché nord-américain. Ces intervenants avaient pour objectif de débattre des meilleures stratégies pour aborder le marché en question :

 

1)     Pierre Warlop, Responsable Supply Chain de WPD Offshore France (Nantes) a présenté les spécificités du marché US ainsi que les projets et le calendrier de développement de chacun d’eux.

 

2)     Félix GORINTIN, Responsable Business Development de la société d’ingénierie INNOSEA (Nantes) a présenté la filière des énergies marines américaines.

 

3)     Erick PELERIN, Responsable éolien flottant de GE Renewable Energy (Nantes, Montoir de Bretagne) a présenté le parc éolien offshore de Block Island où son groupe a livré et installé 5 éoliennes Haliade (6 MW) durant l’été 2016 dont les nacelles ont été construites à Montoir de Bretagne.

Le parc éolien offshore de Block Island est devenu l’enseigne de l’éolien offshore aux USA.

 

4)     Emmanuel BROCHARD, VP Business Development Americas de DCNS Energies (Brest, Nantes) a présenté devant l’assistance, un modèle de partenariat reposant sur un accord entre son groupe et l’Université du Maine pour développer le parc éolien offshore flottant Aqua Ventus (12 MW). Ce seront les turbines Haliade (6MW) construites par GE Renewable Energy à Montoir de Bretagne qui équiperont ces éoliennes flottantes.

 

Il a particulièrement insisté sur le fait que ce concept d’éolienne flottante représente une technologie très performante qui permettra de commercialiser ces turbines dans un délai très court. Le calendrier de commercialisation de cette turbine flottante serait prêt en 2019.

 

La seconde table ronde a réuni l’Agence Business France, la Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI) des Pays de la Loire, le Grand Port Maritime Nantes Saint-Nazaire pour présenter les dispositifs d’accompagnement financiers et logistiques sur lesquels les PME locales peuvent s’appuyer pour partir à la conquête de marchés américains.

Chaque entreprise intéressée peut s’appuyer sur le savoir-faire de ces 3 entités.

N’oublions pas qu’il existe déjà une ligne de transport maritime reliant 2 fois par mois, le Port de Nantes Saint-Nazaire avec les principaux ports américains (New York, Philadelphie, Baltimore, Morehead, Savanah, la Nouvelle Orléans, Houston) grâce au trafic généré par Airbus entre ses unités de Nantes, Saint-Nazaire et Mobile situé dans l’Alabama.

Les tables rondes se sont poursuivies par 2 visites de sites industriels dédiés aux énergies marines renouvelables dans le Port Nantes Saint-Nazaire :

. L’usine d’assemblage de GE Renewable Energy à Montoir de Bretagne où sont construites les nacelles Haliade 150 (6 MW)

. Le chantier de Floatgen, la première éolienne flottante en France (2 MW) actuellement développée dans le bassin de Penhoët à Saint-Nazaire, conjointement par Ideol Offshore et Bouygues, en lien avec SEMREV de l’Ecole Centrale de Nantes

* Ce « colloque » a rassemblé plus de 80 acteurs professionnels ligériens à Montoir de Bretagne. 

 

Points de repère

07/07/2017 - Le F20 monte en ligne  plus de 45 fondations de 12 pays ont uni leurs forces pour former la F20


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/