Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Spanish
Traduction Google

P34 015 12 07 2017 KEEL LAYING EDM1207017 CEREMONY 31 2 min 

 

 

France – Mercredi 12/07/2017 – « Flash » energiesdelamer.eu. Un an après le lancement en fabrication de la sous-station électrique dans son unité dédiée aux énergies marines, STX France a célébré le début de la phase d’assemblage du topside en présence des clients partenaires E-ON, Statoil et 50hertz.

  

 

La sous-station, d’un poids de 5000 tonnes au total pour une puissance totale de 380 MW, est l’un des projets les plus importants jamais réalisés dans ce domaine.

 

STX France tient ses dates

La signature en juillet 2015 avait été annoncée lors de l’inauguration de l’unité de production Anemos dédiée aux énergies marines pour un contrat « clé en main » aux dimensions exceptionnelles.

 

Les équipes STX France ont réalisé le design de la sous-station électrique du champ Arkona avant de démarrer la phase de fabrication de la structure en juillet 2016. Achevée en fin d’année dernière, cette phase a été ensuite suivie par celle des travaux de peinture et de montage des premiers équipements.

Dans ce contrat, de type « EPCI », STX France s’est vu confier la réalisation de la fondation de type jacket, les piles, le module de la sous-station et sera également en charge du transport ainsi que de l’installation en mer.

 

Le contrat inclut par ailleurs une année de maintenance et un record en vue

Le topside, d’une masse d’environ 4000 tonnes, sera installé au printemps 2018 en une seule opération, ce qui constitue un record dans le domaine des sous-stations électriques HVAC (high voltage alternating current) et sera une référence sur le marché de l’éolien offshore.
 

Déjà les travaux maritimes débutent cet été en mer Baltique avec l’installation des quatre piles du jacket.

 

Un projet à dimension européenne

« Nous sommes fiers de contribuer au projet Arkona, qui illustre bien la synergie qui existe entre acteurs européens. Nous offrons à des clients majeurs des solutions innovantes répondant aux exigences de fiabilité et de performance. Avec ce contrat dont nous gérons toutes les étapes de réalisation, STX France prouve qu’elle est définitivement un acteur de la transition énergétique en Europe », a déclaré Frédéric Grizaud, Directeur de la Business Unit Energies Marines de STX France. 

E.ON, accompagné de son partenaire STATOIL qui détient 50% du projet, ainsi que de 50hertz a la responsabilité de la construction et des opérations de l’ensemble du champ éolien offshore, dont l’objectif est d’alimenter en énergie renouvelable près de 400 000 foyers à partir de 2019. Lors de la cérémonie, les clients ont souligné la remarquable tenue des jalons.

Source : communiqué STX France

 

Points de repère

27/04/2016 – STX France reçoit la commande pour la sous-station du parc éolien en mer ARKONA situé à 35 kilomètres au nord-est de l'île de Rügen en mer Baltique. Avec une capacité installée de 385 MW, le parc éolien sera en mesure de fournir 400.000 foyers ce qui permettra une économie annuelle d'environ 1,2 million de tonnes de dioxyde de carbone. Il sera équipé de 60 turbines Siemens de 6MW sur des fondations monopile installées à des profondeurs de 23 à 37 mètres. E.ON devient ainsi la première compagnie à exploiter des parcs éoliens à la fois en mer du Nord allemande et en mer Baltique.

 

 

 

 

 

 


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/